Devenir entrepreneur ? Oui, mais à quel prix ?

Vous pensez sérieusement à devenir entrepreneur, à quel prix vendre vos prestations pour maintenir et surtout augmenter votre rémunération ?

En travaillant au sein d’entreprises privées ou publiques, vous avez été rémunéré sous forme de salaires. Ceux-ci sont établis sous forme d’un salaire brut  qui sert de base au calcul des diverses cotisations sociales et sous forme de salaire net qui détermine le montant que vous percevez réellement.

Vous envisagez de travailler en indépendant et de facturer dorénavant des honoraires à vos futurs clients. Vous souhaitez avoir davantage d’autonomie dans le choix de vos missions, de liberté dans la gestion de votre temps de travail et utiliser dans un premier temps avec bonheur le portage salarial qui vous libérera de bon nombre de tracasseries administratives.

Il convient donc de passer d’une mentalité « d’employé » à celle de prestataire et de définir votre tarif, en effet celui-ci est établi sur la base d’un prix hors TVA par jour presté.

Comment calculer son prix de journée…

Une simulation simple et rapide peut vous aider à convertir votre précédent salaire brut annuel en équivalent honoraires journaliers à facturer :

Exemple :

Rémunération brute annuelle : 60 000 €

Charges patronales (50 %) :  30 000 €

Salaire coût chargé  : 90 000 €

Frais de gestion portage (10%) : 10 000 €

Honoraires annuels à facturer : 100 000 €

Maintenant ce qu’il faut intégrer c’est la nature des missions que vous allez réaliser, soit vous intervenez sur des missions qui vous mobilisent à temps complet et cela correspond à 218 jours de travail effectif dans une année et dans ces conditions votre tarif journalier sera de  l’ordre de 460 €/jour (100 000 /218).

Soit vous réalisez des missions plus ponctuelles et de moyennes durées et il est couramment admis que facturer 120 jours dans une année constitue un bon niveau d’activité.

Dans ces conditions votre tarif journalier devra être de l’ordre de 840 € (100 000/120). Le reste de votre temps sera consacré à votre développement (Trouver de nouveaux clients et créer de nouveaux produits).Tout dépassement de ce niveau d’activité, tarifs pratiqués et/ou nombre de jours facturés constituera une opportunité de gains supplémentaires pour vous.

Cette approche vous donne une base réaliste pour appréhender le marché qui s’offre à vous et bâtir votre offre commerciale.

C’est donc un élément important à prendre en compte et il convient de raisonner en retour sur investissement, en termes de profits que vos prestations vont générer chez le donneur d’ordre qui vous confiera une mission, faisabilité d’un projet, respect de délais de réalisation, apport d’expertise technique, profits financiers.

Votre prix est le reflet de l’expertise que vous maitrisez, il représente la valeur de vos talents et il est un élément essentiel de votre image vis-à-vis du marché.

Mieux vaut être épaulé et bénéficier du marketing de la société de portage Salarial et si celle-ci a une excellente image de cabinet conseil reconnu sur la place de marché, vous bénéficierez  d’un positionnement « entreprise» vis-à-vis des acheteurs de prestations intellectuelles.

Nous constatons souvent chez HPR que la grille tarifaire de référence est 30% supérieure à la grille d’achat de prestations « solo », soit le triple des frais de gestion qui rémunèrent nos prestations, un gain supplémentaire pour l’intervenant.

De plus, entreprise de portage salarial reconnue par le client comme une organisation structurée, nous avons un poids juridique sans commune mesure avec celui d’un intervenant solo. Les conditions financières et les délais de règlement sont bien mieux respectés, le consultant est bien mieux sécurisé que s’il intervenait comme free lance.

1 réponse

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *