Interview de Jean Pierre Ayer dans Courier Cadres

Logo Courrier Cadres

Par La Rédaction, le Vendredi 05 Juillet 2013

Jean Pierre Ayer, Président de Hight Potential Resources, société de portage salarial créée en 2002 et membre du PEPS, salue la  décision courageuse et historique du gouvernement d’étendre l’accord national de juin 2010, relatif à l’encadrement de l’activité du portage salarial.

« En procédant à l’extension de l’accord paritaire du 24 juin 2010, le gouvernement permet d’installer durablement la profession dans le paysage économique français, tant pour les cadres que pour les entreprises à la recherche d’expertises spécifiques.

Les membres du PEPS ont mené un travail considérable ces dernières années. Cette extension permet d’accompagner au mieux les professionnels autonomes dans l’exercice de leur activité, en veillant aux  bonnes pratiques recommandées par les membres du PEPS et négociées avec les partenaires sociaux, notamment :

  • de sécuriser au mieux les parcours professionnels des salariés actuellement en portage salarial,
  • de consolider le positionnement du portage salarial comme un mode de travail efficace et désormais encadré, en faveur de l’emploi, de l’employabilité et de la création d’activité,
  • d’accélérer le retour à l’emploi, via le portage salarial, pour des personnes rencontrant des difficultés, en offrant un outil complémentaire de lutte contre le chômage,
  • ou de renforcer la reconnaissance et la légitimité d’un statut en pleine expansion pour les professionnels autonomes dans de nombreux secteurs.

C’est une grande nouvelle très attendue par tous les partenaires sociaux. Elle constitue une étape clé de la reconnaissance de la profession du portage salarial et une nouvelle étape de modernisation du marché du travail.

Le Portage Salarial est une alternative au salariat classique et au statut d’indépendant qui permet de délivrer des prestations intellectuelles à des clients en bénéficiant des avantages liés à ces deux statuts. Protection sociale du salarié et autonomie liée à une expertise technique. »

Pour lire l’article :

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *