Le portage salarial expliqué aux cadres dirigeants

Jean Pierre Ayer, président d’HPR, apporte son expertise du portage salarial dans la revue trimestrielle de la Fédération Nationale des Cadres Dirigeants (FNCD), Gestion.

Gestion interview HPRQu’apporte le portage salarial aux cadres dirigeants ? Quels sont leurs avantages ? Quels sont les derniers changements du secteur suite à la signature de l’accord patronat-syndicats ?

Retrouvez les réponses à ces questions dans cet article.

 

 

Pour voir la pub HPR, cliquez ici

Jean Pierre AYER, au bout de deux années de négociation, l’organisation du Portage Salarial vient d’être officialisée par les partenaires sociaux ; en quoi les cadres dirigeants sont-ils concernés par cette avancée sociale ?

Pour deux raisons majeures.
La première, Ils vont pouvoir faire appel à un vivier de ressources de talents sans avoir à les embaucher, des cadres hautement opérationnels qui pour des raisons diverses se trouvent  disponibles pour réaliser des missions.
Une formule idéale pour bénéficier d’expertises pointues accompagnant des équipes projets ou un développement stratégique avec l’assurance de retours sur investissement profitables.
Ce dispositif simplifie considérablement la gestion de ce type de ressources. Grâce à la supervision de la société de portage salarial qui établit un contrat de prestations de services précisant les livrables attendus et qui garantit une parfaite maîtrise des budgets.

La deuxième est le corollaire de la première. Si des cadres de talent ont choisi cette forme d’activité, c’est parce qu’ils se sont retrouvés en rupture de poste dans leur parcours professionnel, pour ne pas dire chômeurs. J’ai constaté en quinze années de pratique, que cet « aléa » n’a épargné personne, à quelque niveau que ce soit, ceci étant plus lourd si cela survient passé 50 ans. Malgré tout, ceux qui ont choisi le Portage Salarial y ont trouvé largement leur compte !
Restons dans le domaine du redéploiement de carrière, pour les cadres dirigeants concernés le Portage Salarial est aujourd’hui une voie royale pour revenir rapidement sur le devant de la scène professionnelle, sans « cracker » leur image. Ils saisiront toute opportunité de réaliser des missions qui les maintiendront dans l’univers du business ou prépareront l’accès à un nouveau poste.
Faire son deuil du passé peut se faire sous forme d’introspection, mais également en se projetant vers de nouveaux challenges, nombreuses sont les révélations apportées par des missions qui n’auraient jamais été imaginées encore en poste. Les bons réflexes, intervenir en tant que consultant, facturer ses prestations sous forme d’honoraires, s’appuyer sur une société de portage à forte image pour développer une synergie à hauteur de ses ambitions…

Jean Pierre AYER, comment êtes-vous venu au Portage Salarial ?

A 45 ans, je n’ai pas vu l’opportunité de saisir la direction générale de la Cegos, alors j’ai préféré quitter cet organisme plutôt que de m’étioler dans un placard doré. Pensant que le marché n’attendait que moi, j’ai très rapidement déchanté.
Directeur du département formation commerciale, expert du management de réseaux de  distributeurs et interlocuteur, depuis dix années d’une bonne cinquantaine de multinationales, j’ai alors utilisé le Portage Salarial et réalisé que ce dispositif présentait un intért majeur pour des cadres dirigeants en redéploiement.
Associé et co-fondateur de la société aujourd’hui la plus importante du secteur, j’en ai assumé pendant huit années le développement et la direction générale des opérations. Puis en 2002, j’ai pris mon indépendance en créant High Potential Resources, plate-forme de Portage Salarial dédiée aux cadres à hauts potentiels comme l’indique sa raison sociale.

Jean Pierre AYER, qu’est-ce qui différencie HPR d’autres sociétés de Portage Salarial ?

J’ai gardé volontairement au sein d’HPR une dimension à taille humaine pour pouvoir rester  personnellement impliqué dans le conseil aux candidats qui nous contactent. C’est l’occasion pour moi d’échanges fructueux qui me permettent de faire bénéficier mes interlocuteurs de mon expérience du consulting et d’un réseau actif de tout premier plan.Force m’est de constater que chaque cas est toujours unique et demande une attention particulière. Mon expertise du Portage Salarial, la pertinence des solutions personnalisées et les supports innovants que nous proposons sont nos principales forces. Mais je réalise de plus en plus que nous avons développé en commun une forte capacité à vendre « correctement » nos prestations vis-à-vis des marchés.
Il existe une synergie réseau au sein des consultants HPR, cependant nous savons garder confidentielle l’activité de certains.
Nous avons avec mon assistante, une relation « intuitu personae » avec eux. Ils développent en toute discrétion leur activité. Nous leur apportons nos supports et conseils dans le cadre des évènements sensibles émaillant leurs missions.
Nous visons l’excellence, dans nos relations avec les consultants et avec les clients, cette ambition est chez HPR partagée au quotidien par toutes et tous.
High Potential Resources offre une forte rémunération, la martingale gagnante est simple, d’une part obtenir du marché « Le meilleur prix pour nos prestations » et d’autre part en dégager « Les meilleurs revenus possibles ».
Autant de bonnes et simples raisons qui expliquent notre réussite.Pour télécharger cette publication, cliquez ici

A propos de la FNCD
La FNCD, avec son président Jean-Louis Chambon, regroupe l’ensemble des organisations de directeurs et cadres dirigeants du secteur des O.P.A., et un certain nombre d’organisations ou associations de dirigeants.
Elle a pour vocation d’être un lieu d’échanges, de réflexion de propositions sur tous les sujets d’intérêt commun aux organisations membres.
Gestion est la revue trimestrielle de la fédération.

www.fncd.fr

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *