Avez-vous pensé au relooking ?

« Vous avez envie de retrouver ou de renforcer votre confiance en vous pour mieux communiquer et convaincre dans votre recherche d’emploi ? Faites un tour du côté des relookeurs en entreprise. Car pour les employeurs, il n’y a pas de secret, l’apparence, ça se travaille en fonction de ses objectifs ».

Voilà ce que propose aujourd’hui le site de l’Apec : si votre apparence ne correspond pas aux attentes des employeurs, changez-en. Et découvrez un nouveau métier : relookeur de candidats en recherche d’emploi !

Des professionnels du relooking ? Pourquoi pas !

Sauf que rien n’est plus dangereux qu’une apparence qui ne correspond pas à sa personnalité : à la limite, le relooking pourrait s’inscrire comme l’ultime étape d’un bilan de compétences … mais ne doit surtout pas être considéré comme la méthode miracle pour candidats en mal de personnalité.

Chercheurs d’emploi ou consultants, même combat : il est clair que si votre « look » ne séduit pas vraiment vos prospects, vous auez du mal à les convaincre de vous confier une mission. Les employeurs préfèrent les battants … mais bien plus souvent, les individus dont émergent une réelle personnalité.

A l’heure du Web apparaît d’ailleurs la notion d’identité numérique : ne la prenez pas comme une couche complémentaire, un nouveau pardessus à endosser, une nouvelle pelure, comme les oignons.

Votre personnalité doit être à la fois une et unique :

  • Unique, sinon, pourquoi vous préférez à vos confrères, mais néanmoins concurrents ?
  • Une, parce que si vous accumulez des images différentes de vous-même (dynamique sur le Web, plus timoré en entretien, besogneux en mission, etc.), vous multipliez les risques d’échec : il y aura toujours une facette qui vous perdra.

Soignez votre apparence, oui, mais de manière intelligente : soyez le même sur votre blog, sur votre page Linkedin, et bien évidemment, quand vous serrez la main d’un (futur) client.
Apprenez à vous connaître, le reste n’est qu’un question … d’habillage.

« Gnothi seauton » (Connais-toi toi-même), disait Socrate : jamais les classiques n’auront tant été d’actualité.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *