Posts

La “Flash Biographie” : support de promotion de ses talents

Trop de routine dans les agences d’emploi (pôle emploi, cabinet d’outplacement….) ? Peut-être que le concept trop novateur de « Flash Biographie » bouscule trop les habitudes ou la routine des conseillers de ces organismes, ils préfèrent certainement rester dans des pratiques qu’ils maîtrisent bien.

Cependant, même si celles-ci se révèlent inefficaces, on fait rédiger des CV depuis des décennies…

Le CV est incontournable dans un processus de recrutement, seulement on en est bien loin lorsque l’on aborde son redéploiement. On devient un candidat parmi beaucoup d’autres et la compétition est de plus en plus rude et impitoyable.

Il convient donc de se démarquer, de faire émerger son profil de la masse en adoptant un autre support de communication.

La Flash Biographie qui tient sur une page A4 est rédigée dans un style narratif qui incite à la lecture, ce que fera volontiers le destinataire, qui implicitement, sait que cela ne lui prendra moins de 3 minutes.

Elle présente également un fort pouvoir d’attraction grâce à la photo du candidat en situation.

Elle expose l’essentiel utile pour retenir l’attention de son interlocuteur. Elle contient l’essentiel de ce que l’on veut communiquer : Expertise – Expérience – Personnalité.

Le « Marketing Emploi » d’un cadre senior chômeur relève plus d’une campagne de « promotion de ses talents » que d’une campagne de recherche d’emploi.

Une toute autre démarche qui tire son efficacité des techniques du marketing produit :

Attirer l’attention – Se faire connaître en informant – Susciter l’intérêt d’un échange – VENDRE…

Ce cadre senior dispose d’un potentiel opérationnel qui peut être mis très rapidement au service d’une organisation. Après tout, « il est disponible.. ! », mais dans ses actions il se trompe souvent d’objectif (retrouver un poste ou de l’activité n’est pas la même chose…), ou bien encore ses démarches ne sont pas assez professionnelles.

Une stratégie marketing PUSH – PULL

S’il dispose d’une expertise pointue, il doit cibler finement les structures à même d’utiliser ses talents (quelques unes) : identifier la personne qui peut être intéressée et trouver la manière de rentrer en contact avec elle (techniques utilisées par un ingénieur commercial qui veut vendre ses produits). Seulement dans ce cas, le produit c’est lui et c’est moins évident à promouvoir : difficulté évidente qui implique d’avoir une démarche réfléchie et structurée, cela demande de s’inscrire dans une stratégie PUSH de conquête.

Pour compléter mon propos, à contrario, un senior généraliste est désemparé face à cette méthode. Il ne voit pas qui pourrait être intéressé par ses capacités et c’est souvent dans façon de procéder qu’il recueillera le maximum de non réponses ou de prétextes d’évincement plus ou moins fallacieux. Le pire pour lui est qu’il les intègre et arrive à se dire « je suis surdimensionné, trop cher, trop vieux… ».

Ce cadre généraliste a un potentiel d’expérience irremplaçable et c’est ce qui constitue sa force, il doit donc mettre en avant les projets spécifiques qu’il a mené à bien au cours de sa carrière et au travers desquels il a accumulé du savoir-faire, qui vraisemblablement peut être transposé dans des contextes et des situations autres que celles qu’il a déjà vécues.

Une recherche d’emploi intensive

Simplement, ce n’est plus lui qui est le maître du jeu. Après avoir construit sa « Flash Biographie », il doit communiquer celle-ci à la plus vaste audience possible, de manière à faire réagir un décideur qui verra au travers de son profil l’opportunité de résoudre une problématique existante ou bien de mettre en oeuvre un projet latent laissé dans l’immédiat dans les cartons. Cette stratégie PULL (attirer vers son profil) se met en œuvre au travers de ses réseaux personnels et sociaux et demande de saisir toute occasion de communiquer son profil, salons, forum, en clair toutes opportunités de rencontres.

Naturellement dans ce contexte, si besoin est, on pourra mettre en œuvre une stratégie PUSH –PULL en mixant judicieusement les deux méthodes.

La flashBiographie se révèle également pertinente en cours de carrière, lorsque l’on est en poste, il est en effet utile de mettre son profil en exergue, de faire connaître son parcours, ses réussites.

Une excellente manière d’attirer l’attention de la hiérarchie sur son potentiel. Trop de cadres talentueux laissent de côté cette nécessité d’être acteurs de leur carrière pensant que leurs savoir-faire, leurs résultats sont suffisants pour être reconnus et promus en laissant de côté le faire-savoir qui pourtant est déterminant et que savent bien exploiter des collègues bien moins talentueux.

Et si l’on souhaite se lancer dans l’entreprenariat, voie royale de poursuite d’activité pour les seniors et qui attire de plus en plus de quadras en quête de sens sur leur devenir, il est clair que la FlashBiographie devient un support marketing de tout premier plan. Dans notre cabinet de portage salarial HPR, tous les consultants joignent leur flashBiographie à leur propositions d’interventions.

Une bonne façon de débanaliser celles-ci pour se voir confier des missions.

Seniors, racontez-vous auprès des recruteurs !

Par Christine Lagoutte.

Logo FigaroÀ partir de 50 ans, les stratégies pour accéder à l’emploi se démarquent des voies traditionelles : marquer les faits saillants de ses différentes expériences en y incluant les changements de parcours peut devenir un atout.

Comment rebondir lorsqu’on a 50 ans et que l’on vient de perdre son job? «En travaillant son marketing personnel et en créant sa différence pour pouvoir coiffer sur le poteau d’autres candidats dans la même situation», conseille Jean-Pierre Ayer, président de la société de consultants High Potential Resources (HPR) et auteur de « Vae Retro Curriculum Vitae ? Et si on faisait autrement…. »

Simple sur le papier, mais un peu moins dans la réalité, diront les intéressés. Partant du principe qu’une carrière est rarement linéaire mais qu’elle est plutôt faite de changements de postes, d’entreprises, voire de métiers, il s’agit pour le senior de dégager les faits saillants de ses différentes expériences pour «s’inscrire dans une démarche quasi permanente de promotion de ses talents», ajoute-t-il.

«Flash Biographie»

Mais attention de ne pas se tromper de moyen de communication.

«Le CV n’est pas l’outil adapté aux seniors cadres en recherche de redéploiement. Ils doivent en effet dépasser la simple stratégie de recherche d’emploi et construire véritablement leur biographie et leur histoire autour de leurs points forts», martèle-t-il.

Jean-Pierre Ayer, qui a connu plusieurs carrières chez Colgate-Palmolive, Olivetti, Pioneer et la Cegos, propose dans son livre une méthode dite de la «Flash Biographie», un support de communication destiné à travailler efficacement son réseau. Pour Jean-Pierre Ayer, tout le monde, quels que soient sa formation et son parcours, a une histoire à raconter. À condition de suivre une méthode structurée autour de la mise en valeur de son expertise technique, de son expérience managériale et de sa dimension comportementale (traits de personnalité). «Le senior se construit ainsi un profil professionnel dynamique, qui ne met en avant que les pépites de son histoire professionnelle et qui lui permettra d’attirer l’attention d’éventuels employeurs», affirme-t-il.

Le Portage Salarial : une vrai opportunité …

Parachute

Le « Portage salarial » est né vers la fin des années 80. Il répondait au besoin des cadres seniors chômeurs qui, pour retrouver de l’activité, devaient s’inscrire dans une logique de prestations de services facturées en honoraires et qui pour autant ne voulaient pas perdre la protection sociale et l’assurance chômage attachées à leur statut de salarié.

Il serait très réducteur, aujourd’hui, de limiter le rôle d’une société de portage salarial à la simple facturation d’honoraires à des clients en liaison avec l’embauche salariée d’un intervenant. C’est cependant le cas pour bon nombre de structures qui se prévalent de cette appellation souvent même en dehors de toute éthique.

Le Portage Salarial modifie le rapport patron/salarié

Le Portage salarial répond à une profonde mutation des relations employeur/salarié pour les cadres autonomes, la valeur ajoutée apportée par ces derniers relevant plus d’une construction sociale de conception, d’innovation et d’engagement que d’une relation organisée autour d’un lien de subordination.

Cette évidence est complétée par le concept de travail immatériel où la valeur ajoutée apportée par l’activité résulte davantage des capacités intellectuelles de l’intéressé que de sa contribution physique à des tâches pouvant être confiées à des « machines ».
D’où le net glissement vers la prestation de service, définie autour des livrables attendus du client et rémunérée sur la base de critères objectifs définis par le marché.

Les cadres sont de plus en plus autonomes

C’est bien cette évolution des relations à l’emploi qui a conduit les entreprises sérieuses du portage salarial à se regrouper au sein du PEPS*. Objectifs : organiser cette profession et conclure avec les partenaires sociaux et les pouvoirs publics les accords répondant aux attentes des différents acteurs en présence.

Le Portage salarial répond de manière pertinente au besoin d’autonomie ressenti de plus en plus tôt chez les cadres.

Notre marché reste prédominant sur le segment des seniors débarqués sur le tard, qui trouvent au travers de missions une voie royale de poursuite de leur activité. Cependant, nous voyons de plus en plus de « quadras » en quête de sens sur leur devenir professionnel, nous rejoindre pour se lancer dans une carrière de consultant. Ce phénomène est encore plus marqué chez les femmes souvent par choix raisonné de leur mode de vie.

Portage Salarial : un management des ressources bien particulier

Cette forme de travail émergente réclame beaucoup de sensibilité et d’écoute des aspirations de ces salariés d’un nouveau type. Face à de tels talents, pas question de se comporter en manager classique, directives et contrôles ne seraient pas acceptés.

Pour parler de notre expérience de près de 15 années, un intervenant rejoignant High Potential Resources attend avant tout l’excellence dans le suivi administratif de son activité, un support adapté au développement de son business et naturellement une rémunération en rapport avec son engagement.

High Potential Resources constitue une plate-forme de talents qui fonctionne avec une organisation qui a demandé plus d’une décennie d’ajustements permanents pour aboutir à un modèle économique cohérent et pertinent.

C’est pourquoi nous offrons, entre autres, un système de rémunération innovant et performant en relation avec les fonctions dévolues à chacun des acteurs.

La plate-forme HPR apporte sa rigueur financière, administrative et comptable et le sérieux de son organisation. Le consultant apporte son expertise technique – son sens de la relation client – sa capacité commerciale pour trouver et fidéliser ses clients.

Tous les acteurs agissent selon une méthodologie d’assurance qualité visant la satisfaction de tous. Les revenus nets avoisinent 50 % du montant des honoraires facturés et dépassent 60 % pour les « master consultants ».

Nous avons œuvré pour développer une image de « cabinet-conseil » de haut niveau et tous ceux et celles qui développent une activité pérenne au sein d’HPR se vendent aux prix/jour des grands cabinets internationaux.

Et c’est délibérément que nous avons choisi d’être une structure à taille humaine, en forte expansion maitrisée, permettant de privilégier des relations chaleureuses au quotidien difficiles à trouver au sein de plus grandes structures.

La “Flash Biographie” plutôt qu’un CV…

Trop de routine dans les agences d’emploi (pôle emploi, cabinet d’outplacement….) ?

Peut-être que le concept trop novateur de “Flash Biographie” bouscule trop les habitudes ou la routine des conseillers de ces organismes, ils préfèrent certainement rester dans des pratiques qu’ils maîtrisent bien.
Même si celles-ci se révèlent inefficaces, on fait rédiger des CV depuis des décennies…

La Flash Biographie est rédigée dans un style narratif qui incite à la lecture, ce que fera volontiers le destinataire, qui implicitement, sait que cela ne lui prendra que quelques instants (moins de 3 minutes).
Elle présente un fort pouvoir d’attraction grâce à la photo du candidat en situation.
Elle expose l’essentiel utile pour retenir l’attention de son interlocuteur. Elle contient l’essentiel de ce que l’on veut communiquer : Expertise – Expérience – Personnalité.

Pour un marketing emploi plus efficace

Pourtant, le “Marketing Emploi” d’un cadre senior chômeur relève plus d’une campagne de “promotion de ses talents” que d’une campagne de recherche d’emploi.
Une toute autre démarche qui tire son efficacité des techniques du marketing produit : Attirer l’attention – Se faire connaître en informant – Susciter l’intérêt d’un échange – VENDRE…
Un cadre senior chômeur dispose d’un potentiel opérationnel qui peut être mis très rapidement au service d’une organisation. Après tout, “il est disponible.. !”, mais dans ses actions il se trompe souvent d’objectif (retrouver un poste ou de l’activité n’est pas la même chose…), ou bien encore ses démarches ne sont pas assez professionnelles.

Une stratégie marketing PUSH – PULL

S’il dispose d’une expertise pointue, il doit cibler finement les structures à même d’utiler ses talents (quelques unes) : identifier la personne qui peut être intéressée et trouver la manière de rentrer en contact avec elle (techniques utilisées par un ingénieur commercial qui veut vendre ses produits). Seulement dans ce cas, le produit c’est lui et c’est moins évident à promouvoir : difficulté évidente qui implique d’avoir une démarche réfléchie et structurée, cela s’appelle avoir une stratégie PUSH.

Pour compléter mon propos, à contrario, un senior généraliste est désemparé face à cette méthode. Il ne voit pas qui pourrait être intéressé par ses capacités et c’est souvent dans cette situation qu’il recueillera le maximum de non réponses ou de prétextes d’évincement plus ou moins fallacieux. Le pire pour lui est qu’il les intègre et arrive à se dire “je suis surdimensionné, trop cher, trop vieux…”.
Ce cadre généraliste a un potentiel d’expérience irremplaçable et c’est ce qui constitue sa force, il doit donc mettre en avant les projets spécifiques qu’il a mené à bien au cours de sa carrière et au travers desquels il a accumulé du savoir-faire, qui vraisemblablement peut être transposé à des situations actuelles autres que celles qu’il a déjà vécu.

Une recherche d’emploi intensive

Simplement, ce n’est plus lui qui est le maître du jeu. Après avoir construit sa “Flash Biographie”, il doit communiquer celle-ci à la plus vaste audience possible, de manière à faire réagir un décideur qui verra au travers de son profil l’opportunité de résoudre une problématique existante ou bien de mettre en oeuvre un projet latent laissé dans l’immédiat dans les cartons.
inscrire dans une stratégie PULL.

Naturellement, si besoin est, on pourra mettre en œuvre une stratégie PUSH – PULL en mixant judicieusement les deux méthodes.

 

 

Découvrez ma Flash Biographie
Il vous suffit de cliquer sur l’image pour l’agrandir à votre convenance

flash biographie ayer

 

 

 

 

 

 

 

Vous souhaitez vous aussi rédiger votre Flash Biographie ?

Dans mon ouvrage Vae Retro Curriculum Vitae, vous avez 90 % de la recette pour la concevoir.